Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de hugo,

La visibilité trans | XY

14 Juin 2024, 17:26pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 La visibilité trans | XY

XY Media
19 k abonnés

Abonné

2,1 k


Partager

Télécharger

Enregistrer

21 178 vues  Sortie le 12 avr. 2021
Vénus, Sofia et Carol nous parlent des problématiques soulevées par la visibilité trans..

XY Média est le 1er média transféministe audiovisuel en France.

// Si vous avez aimé cette vidéo, pensez à faire une donation ponctuelle ou mensuelle à XY Media sur HelloAsso. XY Media est financé par ses abonnés.
https://www.helloasso.com/association...

Scénario, présentation : Venus Liuzzo,  Carol Sibony
Réalisation : Venus Liuzzo
Chef opératrice : Lola Protar, Adèle Meritet, Carol Sibony, Morgann Gicquel 
Son : Dolly
Musique : Youtube Music Library
Graphismes, logo : Marie Boidin
Animation : Thyme
Montage : Sofia Versaveau, Sasha Yaropolskaya, Venus Liuzzo, Anna Balsamo

Suivez nous sur :
Twitter :   / xymediafr  
Instagram :   / xymediafr  
Venus Liuzzo :    / @venusliuzzo12  
Sofia Versaveau :    / xxixostxx  
Carol Sibony :    / chroniquesdud%c3%a9sertrouge  
https://www.youtube.com/watch?v=KZXS5L0e69k

Voir les commentaires

Nice : Une personne trans gravement blessée après une agression au tournevis

14 Juin 2024, 17:24pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 Nice : Une personne trans gravement blessée après une agression au tournevis
AGRESSION•Le pronostic vital de la victime était engagé quand les secours l’ont prise en charge
Une enquête, confiée à la police judiciaire, a été ouverte pour tentative de meurtre. 
Une enquête, confiée à la police judiciaire, a été ouverte pour tentative de meurtre.  - M. Allili / Sipa / 20 Minutes
65
50
Jérôme Gicquel
J.G.

Publié le 13/06/2024 à 10h15

Une personne transgenre d’une soixantaine d’années a été violemment agressée dans la nuit de mercredi à jeudi près de l’aéroport de Nice Côte d’Azur, rapporte Nice-Matin. D’origine sud-américaine, la victime s’est présentée à l’entrée d’un hôtel avec un tournevis planté dans le cou.

Un client a aussitôt alerté la police et les pompiers. Le pronostic vital de la personne trans était engagé quand les secours l’ont prise en charge.

Une enquête, confiée à la police judiciaire, a été ouverte pour tentative de meurtre afin de faire toute la lumière sur cette violente agression et retrouver le ou les auteurs.

https://www.20minutes.fr/faits_divers/4096021-20240613-nice-personne-trans-gravement-blessee-apres-agression-tournevis

Voir les commentaires

Les violences transmisogynes | XY

14 Juin 2024, 16:45pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 


2:16 / 10:53


Les violences transmisogynes | XY

XY Media
19 k abonnés

Abonné

3 k


Partager

Télécharger

Enregistrer

46 754 vues  Sortie le 8 mars 2021
Venus Liuzzo et Anna Balsamo nous parlent des violences qu'on subit aujourd'hui quand on est une femme trans.

XY Média est le 1er média transféministe audiovisuel en France.

// Si vous avez aimé cette vidéo, pensez à faire une donation ponctuelle ou mensuelle à XY Media sur HelloAsso. XY Media est financé par ses abonnés.
https://www.helloasso.com/association...

Suivez Femme Trans Gang sur :
  / femmetransgang  
https://linktr.ee/femmetransgang/

Suivez le groupe d'auto-soutien transféminin sur :
  / soutien.transfem  

scénario et présentation : Vénus Liuzzo, Anna Balsamo
réalisation : Sofia Versaveau, Elin Casse, Sasha Yaropolskaya
images et son : Sofia Versaveau, Elin Casse, Carol Sibony
montage : Sofia Versaveau, Sasha Yaropolskaya, Venus Liuzzo
musiques : Rrrrrrose Azerty, Librairie Youtube
graphismes et logo : Marie Boidin

Suivez nous sur :
Twitter :   / xymediafr  
Instagram :   / xymediafr  
https://www.youtube.com/watch?v=fnPJEM8NkP8
 

Voir les commentaires

Rassemblement du 5 Mai : Contre l'offensive Anti-Trans

14 Juin 2024, 16:41pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

  Rassemblement du 5 Mai : Contre l'offensive Anti-Trans

XY Media
19 k abonnés

Abonné

302


Partager

Télécharger

Enregistrer

2 767 vues  28 mai 2024
Le 5 mai dernier, de nombreux rassemblements contre l’offensive politique antitrans se sont déroulés dans toute la France. 

Nous avons voulu partager et diffuser les différentes prises de paroles des associations, collectifs, et personnes qui se sont mobilisés contre la proposition de loi de la sénatrice Eustache Brinio visant à interdire les transitions sociales et médicales des mineurs.

Suivez les mobilisations et les associations communautaires qui luttent quotidiennement pour les droits des personnes trans. 

‪@acceptesst‬   ‪@inverties1179‬  ‪@dupainetdesroses3218‬


https://www.youtube.com/watch?v=kk5OaGH4M_c
 

Voir les commentaires

Flash débat : la transidentité - Groland Le Zapoï du 09/12 - CANAL+

14 Juin 2024, 15:39pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 Flash débat : la transidentité - Groland Le Zapoï du 09/12 - CANAL+

Groland Le Zapoï
326 k abonnés

Abonné

33 k


Partager

Télécharger

Enregistrer

716 894 vues  9 déc. 2017
Retrouvez Groland Le Zapoï tous les Sadi à 20h30 en clair sur CANAL+. ZAPOÏ !

Toute l'actualité du Groland sur :

Facebook :   / groland  
Twitter :   / groland  
Dailymotion : http://www.dailymotion.com/grolandlez...
Transcription


https://www.youtube.com/watch?v=btaFN3RxXBo

🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍🌈🏳️‍🌈🏳️‍🌈🏳️‍🌈🏳️‍🌈🏳️‍🌈✊✊✊✊✊❤️❤️❤️

SOUTIENT   AUX PERSONNE TRANS !!!! 

Voir les commentaires

Une révolution trans contre le capitalisme et le patriarcat I EMISSION SPÉCIALE AVEC LE MÉDIA

14 Juin 2024, 15:26pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 


0:44 / 57:33


Introduction du Média


Une révolution trans contre le capitalisme et le patriarcat I EMISSION SPÉCIALE AVEC LE MÉDIA

XY Media
19 k abonnés

Abonné

269


Partager

Télécharger

Enregistrer

4 527 vues  17 juin 2023
Emission spéciale qu'on a réalisée avec le Média pour le Mois des Fiertés 2023. Combat contre la réforme des retraites, loi immigration, mobilisation contre les offensives mondiales anti-trans : les personnes trans et LGBT sont impliquées dans toutes ces luttes et adoptent des stratégies de plus en plus radicales. 

Ça nous tenait à cœur donc de parler à ces militants et de comprendre pourquoi il était important pour eux de lutter non seulement contre la transphobie et l’homophobie mais aussi contre l'État et le système capitaliste. Pourquoi choisissent-ils de s'allier pour cette tâche à la classe ouvrière ?

▶ 1ère partie : Alice, Organisation de solidarité trans / Isidore, XY Media, Du Pain et Des Roses
▶ 2nde partie : Mimi, Acceptess-T / Morgan Noam, Psychothérapeute

00:00 - 01:39 Introduction du Média
01:39 - 03:36 Introduction : nouvelle génération militante trans
03:36-11:12 Alice, Organisation de solidarité trans
11:12-20:35 Isidore, Du Pain et Des Roses
20:36-22:13 ExisTransInter 2023
22:14-24:05 Introduction : loi immigration, offensives mondiales anti-trans
24:05-37:25 Mimi, Acceptess-T
37:25-50:52 Morgan Noam : la guerre législative anti-trans aux Etats-Unis
50:52-54:27 Conclusion : il faut construire un mouvement trans révolutionnaire
54:27-57:34 Conclusion du Média
_______________
Si vous avez aimé cette vidéo, pensez à faire une donation ponctuelle ou mensuelle à XY Media sur HelloAsso. 

XY Media est financé par ses abonné-es.

https://www.helloasso.com/association...

Suivez nous sur :
Twitter :   / xymediafr  
Instagram :   / xymediafr  
Facebook :   / xymediafr  
_______________

Texte, interview : Sasha Yaropolskaya
Cheffe d'édition : Lisa Lap
Remerciements spéciaux à toute l'équipe technique du Média !
Soutenir le Média : 
https://www.lemediatv.fr/soutien


https://www.youtube.com/watch?v=0spshJW_gDE

Voir les commentaires

Transidentité des mineurs : le Sénat adopte un texte LR décrié visant à interdire les transitions des mineurs

14 Juin 2024, 15:22pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

Transidentité des mineurs : le Sénat adopte un texte LR décrié visant à interdire les transitions des mineurs
Publié le 31 mai 2024 à 22 h 20 min
Le Sénat a adopté le 28 mai un texte visant à encadrer les transitions de genre avant l'âge de 18 ans, une initiative des Républicains farouchement condamnée par la gauche et des associations.

« Offensive transphobe » ou « loi protectrice pour les mineurs » ? Le Sénat a adopté le 28 mai un texte visant à encadrer les transitions de genre avant l’âge de 18 ans, une initiative des Républicains farouchement condamnée par la gauche et des associations.

Le texte de la sénatrice LR Jacqueline Eustache-Brinio, adopté à 180 voix contre 136, prévoit notamment l’interdiction pour les mineurs des traitements hormonaux et le contrôle strict des prescriptions de « bloqueurs de puberté », ces molécules qui permettent de suspendre le développement des caractères sexuels secondaires (poitrine, voix, pilosité) relevant du genre auquel l’enfant ne s’identifie pas.

« Un nombre croissant d’enfants et d’adolescents s’interrogent sur leur identité sexuelle. Il faut se poser les bonnes questions, pour ne pas accompagner trop tôt certains enfants vers des choses souvent irréversibles », justifie l’auteure de la proposition de loi auprès de l’AFP.

La version du texte soumise au vote du Sénat prévoit de permettre la prescription des bloqueurs de puberté aux mineurs mais dans un cadre précis, au sein de « centres de référence pluridisciplinaires » et seulement après un suivi médical d’une durée d’au moins deux ans.

La prescription aux mineurs d’hormones croisées serait en revanche bien interdite, tout comme la réalisation de « chirurgies de réassignation ». Avec une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour les médecins qui contreviendraient à ces règles.

Une « offensive transphobe »
Au Palais du Luxembourg, où la majorité penche à droite, cette initiative a suscité de vives réactions, tant sur le fond que sur la méthode. Ce texte émane en effet des conclusions d’un rapport sénatorial rédigé en interne au sein du groupe Les Républicains et que beaucoup à gauche ont qualifié de « transphobe ».

Les débats ont été l’occasion pour le gouvernement de clarifier sa position, alors que le flou a régné jusqu’à la fin de soirée sur ses intentions précises. Mais le ministre délégué à la Santé, Frédéric Valletoux, après avoir écouté tous les groupes politiques, a finalement rejeté en bloc l’initiative, dénonçant « une approche totalement dogmatique, subjective, où les arguments médicaux et scientifiques ont peu d’importance ».

« Nous ne donnerons pas notre voix à une démarche qui n’est qu’un prétexte pour donner crédit aux positions les plus radicales et les plus injustes et réactionnaires de notre assemblée », s’est indigné le sénateur Renaissance Xavier Iacovelli en séance publique.

Face aux critiques, le président des sénateurs LR, Bruno Retailleau, est monté au créneau dans l’hémicycle : « Il n’y a pas d’un côté le camp du bien et de l’autre côté le camp du mal. Il n’y a pas d’un côté des transphobes et de l’autre des personnes tout en humanité. Ce genre d’affirmation relève de l’insulte », a-t-il lancé, brandissant le « devoir de précaution et de prudence » vis-à-vis des mineurs.

Rapporteur sur la proposition de loi, le sénateur LR Alain Milon a lui assuré qu’elle garantissait « l’équilibre » entre le besoin de « soulager les souffrances des patients » et celui de « limiter des recours à des interventions irréversibles ».

Le projet de loi a été adopté grâce aux votes quasi unanimes de l’alliance LR-centristes, majoritaire au Sénat. La gauche et le groupe macroniste s’y sont opposés, tandis que le groupe Indépendants à majorité Horizons n’a pas participé au vote. Il est désormais transmis à l’Assemblée nationale.


https://www.komitid.fr/2024/05/31/transidentite-des-mineurs-le-senat-se-dechire-sur-un-texte-lr-decrie/

Voir les commentaires

AVOCAT POUR FEMMES BATTUES #numeros de telephone

14 Juin 2024, 15:07pm

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

Tuaillon-Hibon Elodie

11 BD de Sébastopol, 75001 Paris · 6,9 km
01 80 49 38 77

-------------------------------------------------------------------------------

TOMASINI AVOCATS

r Puvis de Chavannes, 75017 Paris · 11 km
01 87 44 36 32

--------------------------------------------------------------------------------------------------

CELINE  MARCOVICI  AVOCATE  FEMMES BATTUES  

20 Rue La Boétie, 75008 Paris · 9,7 km
01 44 71 02 82

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AVOCAT  POUR  FEMMES BATTUES  #numeros de telephone

Voir les commentaires

Féminicide à Strasbourg : un homme condamné à 30 ans de réclusion criminelle après le meurtre de son ex-compagne

24 Mai 2024, 03:00am

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 Féminicide à Strasbourg : un homme condamné à 30 ans de réclusion criminelle après le meurtre de son ex-compagne
PAR LR MÉDIAS POUR MARIECLAIRE.FR PUBLIÉ LE 23/05/2024 À 11:54
Palais de justice

Savas Ozyanik, 45 ans, a été condamné par la cour d'assises du Bas-Rhinà 30 ans de réclusion criminelle après le meurtre de Yasemin Cetindag. La victime avait porté plainte à quatre reprises et déposé 13 mains courantes.


Savas Ozyanik, 45 ans, a été condamné, mercredi 22 mai 2024, à 30 ans de réclusion criminelle, assortis d'une peine de sûreté de 20 ans, par la cour d’assises du Bas-Rhin pour le meurtre de son ex-compagne Yasemin Cetindag survenu en 2020. "Justice a été rendue", indique l’avocate de la mère de la victime, auprès de l’AFP, relayé par Ouest-France.

DE MULTIPLES APPELS À L’AIDE
Le 23 décembre 2020, Yasemin Cetindag, une femme de 25 ans, a été étranglée par son ex-compagnon devant ses enfants, alors âgés de 2, 3, 5 et 7 ans. Son corps a ensuite été retrouvé dans la forêt de Vendenheim.

Les faits se sont déroulés alors que la victime avait mis un terme, deux mois plus tôt, à une relation entamée en 2011. Leur histoire avait commencé contre l’avis des parents de la jeune femme. À l’époque, âgée de 16 ans, la jeune femme avait fugué avec Savas Ozyanik, qui en avait 32.

Le couple a donné naissance à quatre enfants et entretenait une relation conflictuelle, faite de séparations et de réconciliations, d'après le récit effectué lors du procès. Leurs anciens voisins ont expliqué entendre régulièrement des cris et des insultes.

Victime de violences physiques et verbales, Yasemin Cetindag avait demandé de l’aide en déposant 13 mains courantes et quatre plaintes, ensuite retirées. Convoqué au commissariat "pour menaces de mort réitérées" quelques mois avant le meurtre, Savas Ozyanik n’avait reçu qu’un rappel à loi.

Déterminée à changer de vie, la victime a trouvé, en 2020, un nouvel appartement et s'est séparée du père de ses enfants. Le 23 décembre, une dispute a éclaté alors qu’il la soupçonner d'entretenir une nouvelle relation. Il l’a étranglé durant environ six minutes, selon les médecins légistes, avant de déposer son corps dans la forêt.


https://www.marieclaire.fr/feminicide-un-homme-condamne-a-30-ans-de-reclusion-criminelle-apres-le-meurtre-de-son-ex-compagne,1475074.asp

Voir les commentaires

Marie Claire Société Actu société Le rappeur Lomepal visé par une troisième plainte pour viol

24 Mai 2024, 02:58am

Publié par hugo 🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️🏳️‍⚧️

 Le rappeur Lomepal visé par une troisième plainte pour viol
PAR LR MÉDIAS POUR MARIECLAIRE.FR PUBLIÉ LE 22/05/2024 À 12:19
Lomepal


"Mediapart" révèle mardi 21 mai 2024 qu’une troisième plainte pour viol a été déposée à l’encontre de Lomepal. Une femme de 33 ans évoque une agression qui aurait eu lieu en 2017. Le chanteur nie les faits.


Une troisième femme a déposé plainte pour viol contre le rappeur Lomepal (dont le vrai nom est Antoine Valentinelli), mardi 21 mai 2024, rapporte Mediapart, qui publie son témoignage ainsi que celui d’une autre plaignante.

LIRE AUSSI
Le rappeur Lomepal visé par une deuxième plainte pour viol
UNE FEMME DÉNONCE UN RAPPORT NON CONSENTI AVEC LE RAPPEUR
Dans les colonnes de Mediapart, une femme utilisant le prénom d’emprunt Marie, âgée de 33 ans, raconte avoir rencontré Lomepal fin 2016. Elle était à l'époque âgée de 25 ans. "Il n’était pas encore très connu. C’était une histoire sympa, on s’entendait super bien, on parlait beaucoup de musique", raconte-t-elle.

C’est en janvier 2017 que la plaignante évoque s’être rendue chez la mère du chanteur, où il vivait, et où elle était déjà allée à plusieurs reprises.


Après s’être installée dans la chambre du rappeur, qui travaillait dans une autre pièce, la jeune femme s'est endormi sur son lit dans lequel ils avaient déjà eu des rapports sexuels les jours précédents. 

"Je me suis ensuite réveillée en sursaute, il était derrière moi et essayait de me sodomiser", rapporte Marie, qui affirme l’avoir repoussé. Elle lui aurait dit "non", "stop" ou "arrête", sans que celui-ci n'arrête. "C’était très douloureux", se souvient-elle.

La plaignante lui aurait alors dit : "C’est quoi que tu ne comprends pas quand on te dit non ?". Le rappeur lui aurait répondu : "On sait très bien ce que ça veut dire quand vous dites non."

LIRE AUSSI
Le rappeur Lomepal est visé par une enquête pour viol
VIDÉO DU JOUR

"JE NE VOIS PAS POURQUOI JE CONTINUERAIS À LE PROTÉGER"
Habitant trop loin pour quitter les lieux, la jeune femme ajoute avoir passé le reste de la nuit sur place, avant de partir très tôt le lendemain matin. Après être restée en contact plusieurs semaines avec le chanteur, comme l’a constaté Mediapart sur le portable de la plaignante, leur relation s’est terminée.

Marie a longtemps choisi de ne pas mentionner cet événement, expliquant qu’elle "ne pouvait pas [se] mettre ces gens à dos", en évoquant des personnes du monde de la musique, proches de Lomepal, avec lesquelles elle évoluait.

Ce n’est que quelques mois plus tard qu’elle en parle à un membre de sa famille, puis à son petit ami, lors de leur rencontre en 2019.

"Il y a quelques années, je me disais que ça ne servirait à rien de porter plainte, que rien ne changerait. Maintenant, quand je vois toutes ces femmes qui parlent, je me dis que je ne vois pas pourquoi je continuerais à le protéger", affirme-t-elle.


LOMEPAL NIE LES ACCUSATIONS DE VIOL
Auprès de Mediapart, Lomepal confirme une partie du récit de la plaignante, mais réfute tout acte de violence ou de contrainte. Il affirme que leur relation sexuelle ce soir-là était consentie.

"Je n’aurais jamais ne serait-ce qu’imaginé faire cela à quelqu’un d’endormi", insiste-t-il. Le rappeur a également déclaré au média qu’il "sait très bien [qu’il] n’a pas commis de viol", évoquant à cette époque de multiples relations sans lendemain avec diverses femmes qu’il ne connaissait pas, "sans tendresse particulière".

Outre le témoignage de Marie, Mediapart a également publié celui de Billie, qui a porté plainte en 2020. La jeune femme fait état de faits survenus en mars 2017, à New York. Après une soirée entre amis, Lomepal aurait suivi celle-ci jusqu’à son domicile de Brooklyn contre sa volonté.


Dans son appartement, elle raconte qu’ils auraient entamé un rapport sexuel dont elle n’avait pas envie, mais qu’elle aurait d’abord consenti. La jeune femme évoque ensuite un acte "brutal" et "violent", et se souvient d'avoir ressenti "de la peur". Le chanteur se serait mis à lui "tirer les cheveux" et "à l’étrangler". Billie aurait dit "non", puis "stop", avant qu’il "ne redouble de violence".

Lomepal a répondu à ce propos à Médiapart : "Que nous n’ayons pas été en osmose, que ce moment n’ait pas été particulièrement tendre, je peux l’entendre. Mais ce qui est décrit là est faux".

Après la médiatisation de la plainte de Billie, une autre jeune femme a saisi à son tour la justice en novembre 2023. Sollicitée par Mediapart, elle n’a pas souhaité s’exprimer. Elle accuse le rappeur de l'avoir violée lorsqu’elle était étudiante. Les faits auraient eu lieu après l’un de ses concerts. Encore une fois, Lomepal nie et affirme qu’il s’agissait d’une relation consentie.


https://www.marieclaire.fr/on-sait-tres-bien-ce-que-ca-veut-dire-quand-vous-dites-non-lomepal-accuse-par-une-troisieme-femme-de-viol,1475010.asp

Voir les commentaires